Consommation Numérique : un consommateur augmenté ou diminué ?
21 septembre 2018
Editorial et sommaire des cahiers AFOC n° 242 - sept/oct 2018

D'un point de vue marketing, on peut dire que l'on vit une époque formidable. Les dernières évolutions techniques notamment en matière d'intelligence artificielle et d'algorithmes permettent aujourd'hui d'anticiper les besoins des consommateurs, et cela parfois même avant que ces besoins n'existent ou ne soient exprimés…

Nous vivons donc une époque formidable où le progrès ne manque pas d'avenir. La question n'est évidemment pas d'être « Pour ou Contre » l'arrivée massive du digital dans nos vies quotidiennes. Cela n'aurait aucun sens. Toutefois, du point de vue de l'AFOC, un certain nombre de bémols sont à mettre à l'engouement ambiant, en rappelant notamment que le numérique dont nous sommes de plus en plus dépendants, doit rester un outil au service de l'humain et non l'inverse.

La société numérisée n'est pas un monde fantasmé où la liberté, la praticité et la disponibilité, que sans conteste elle offre, ouvrirait aux consommateurs tous les champs du possible. A bien des égards, nous pouvons, -nous devons même, question d'éthique-, nous interroger sur l'impact de son développement, notamment lorsqu'elle se substitue à l'intervention humaine, et de ses effets sur l'avenir du tissu économique, de l'emploi, de la médecine, de l'assurance, mais aussi en termes d'équité de traitement du consommateur ou encore de non-discrimination tarifaire, etc.…

La diffusion croissante de cette technologie nous confronte tous les jours, et de manière inédite, à la problématique de l'intégration du progrès technique dans notre vie quotidienne. Face à elle, comment garantir, à tous, une égalité d'accès et d'usage, notamment aux services de base, y compris services publics, et de première nécessité ? Quelle est son « acceptabilité sociale » et jusqu'où sommes-nous prêts à la laisser structurer nos vies et nos sociétés ?

L'émergence croissante du numérique dans notre intimité quotidienne, - via les objets connectés par exemple-, démontre que la révolution digitale n'est plus seulement en train de produire des données, elle met aussi en place une intelligence capable d'en faire usage. Cela induit une autre question très importante pour le consommateur qui est celle de la maitrise de ses données personnelles. A l'aune de la nouvelle réglementation en vigueur, ce numéro spécial y est consacré.


L'ACTU DE L'AFOC

-  Qu'est-ce qu'une donnée à caractère personnel ? (p. 2)
-  Les données à caractère personnel, « carburant » de la révolution numérique (p. 2-3)
-  Comment lutter contre la fracture numérique ? (p. 3)
-  Comment protéger ses données ? (p. 4-5)
-  Achat par internet, inaccessibilité du SAV (p.5)
-  Achats en un clic, quelle portée juridique ? (p.6)
-  Achats en ligne, le vendeur n'est pas toujours celui que l'on croit (p.6-7)
-  Un peu de technique : les enjeux des « blockchains » (p. 7)

A SAVOIR
-  En bref... (p. 8)

AGENDA (p. 8)



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net