4 avril 2011
À consommer de préférence avant le....

De plus en plus désargentés, contraints de rogner sur tout, les consommateurs français ont désormais tendance à hésiter à jeter des produits alimentaires dont la date de péremption est dépassée. Si consommer certains produits dans ce cas ne présente pas beaucoup de danger, ce n'est pas le cas pour d'autres.

Il convient de distinguer tout d'abord les dates indiquées. La seule « date limite de vente » (DLV) a été supprimée en 1984 pour être remplacée par deux autres : la « date limite de consommation » (DLC), accompagnée de la mention « à consommer avant le... », et la DLUO (date limite d'utilisation optimale). Si certaines denrées emballées, considérées comme non périssables, telles que sucre, sel, alcools, vinaigre ou chewing-gums, sont dispensées de dates limites, d'autres doivent obligatoirement faire figurer une DLC car elles peuvent présenter de sérieux dangers d'intoxication une fois la limite dépassée. Ainsi en est-il des produits laitiers frais (yaourts, lait pasteurisé, crèmes dessert,…), de la viande, de la charcuterie, des poissons frais emballés, des plats cuisinés frais, des semi-conserves... Il est interdit de les vendre au-delà. En revanche, il est permis de commercialiser ceux concernés par la DLUO, dont l'emballage porte l'inscription « à consommer de préférence avant le... », comme le lait UHT, l'huile, les conserves et autres denrées peu périssables. Cependant, leur goût et leur valeur nutritionnelle peuvent être plus ou moins altérés. Il convient en outre de rappeler que l'ouverture de l'emballage écourte la durée de conservation, ce qui est souvent indiqué par les fabricants. Ouverte, une brique de lait UHT doit par exemple être consommée dans les trois jours et conservée dans un réfrigérateur, qui plus est à la bonne température : entre 0°C et +4°C pour les produits les plus périssables. Attention donc à ne pas se retrouver à l'hôpital pour s'être trop serré la ceinture.

Chaque semaine, dans Force Ouvrière hebdomadaire, des informations exclusives sur le droit de la consommation et le droit du travail. Mais aussi sur l'actualité économique, sociale et culturelle. Des reportages et des enquêtes que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Abonnez-vous !


ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net